Mes dernières chroniques



jeudi 22 juin 2017

Lovely Vicious, tome 1 : Je te hais... passionnément - Sarah Wolf


Titre : Lovely Vicious, tome 1 : Je te hais passionnément
Auteur : Sarah Wolf
Editions : Pocket Jeunesse
Genre : Romance / Young Adult
Tranche d’âge : à partir de 15 ans

Traduit par : Alexandra Maillard
Prix : 16,90€
Nombre de pages : 352
Date de parution en France : 18 Mai 2017


« Isis Blake, 17 ans, a un objectif : ne JAMAIS retomber amoureuse. Alors qu'elle tente de s'intégrer dans son nouveau lycée, elle tient à ce que personne n'apprenne qu'avant elle était obèse... et qu'elle avait un coeur. Mais, au lieu de se faire discrète, Isis colle son poing dans la figure de Jack Hunter, celui qu'on surnomme " le Prince de Glace ". Dès lors les couloirs du lycée deviennent un champ de bataille. Leur guerre sera sans merci »

Ce livre a atterri dans ma bibliothèque parce que je l’ai remporté lors d'un concours ! Merci beaucoup à Galleane de l’avoir organisé et de m’avoir permis de découvrir cette histoire.

Ça faisait quelques temps que je n’avais pas lu de romances très « adolescentes », comme je les appelle, et j’étais contente d’en relire pour l’été.
Pour vous mettre un peu dans le contexte : j’ai lu trois tomes de la saga After, il y a quelques années, et j’avais bien aimé mais j’avais vite abandonné parce que l’histoire tournait clairement en rond et que les personnages m’agaçaient au plus au point. Ensuite j’ai lu les deux premiers tomes de la saga DIMILY, plus récemment, et j’ai vraiment beaucoup aimé ! Ça m’a « réconciliée » avec ce genre de lectures très légères.
Du coup, je n’avais pas vraiment de crainte en ouvrant ce livre !

Je ne sais pas si j’aurai du en avoir, mais en tout cas une chose est sûre, je n’ai pas tout aimé dans cette histoire.
C’est une romance entre deux adolescents atypiques. Isis a un fort caractère, une personnalité bien à elle, et au début je me suis dis que j’allais l’adorer mais au final, ce ne fut pas tant que ça l’amour fou entre elle et moi.
Jack est LE badboy qu’on voit dans toutes les sagas de ce genre, et c’est le premier point qui m’a déplu ! Comme à chaque fois, il a l’air méchant, mystérieux, et puis au fil du temps on comprend qu’il a un bon fond, qu’il est comme il est pour des raisons plus ou moins complexes, etc... Ce schéma, je le retrouve dans toutes les romances adolescentes du type « young adult » et ça ne me fait plus aucun effet malheureusement !
Ces deux là ont décidé de se détester et de se faire la guerre. Je dois dire que ça aussi, ça m’a dérangé. Se bagarrer comme des enfants, pour aucun raison vraiment valable, j’ai trouvé ça très très immature. C’est à ce moment là que Isis a commencé à moins me plaire... Elle fait complètement une fixette sur le fait de « détruire Jack » et comme vous vous en doutez, tout cela cache une forte attirance pour lui, qu'elle ne s'avoue pas.
 J’aurai aimé qu’elle ait de vraies raisons de lui faire la guerre ! D’accord, elle ne l’apprécie pas, mais je ne trouve pas que ce soit justifier d’adopter un comportement pareil à son égard...

Ensuite, il y a le fait que Isis ne veut plus jamais tomber amoureuse, ne croit plus en l’amour. Ça c’est quelque chose que j’ai beaucoup aimé ! C’est bien traité, on ne nous raconte pas tout et ça fortifie énormément l’intrigue : un très bon point !
Deuxième élément de l’histoire que j’ai adoré : Sophie. Je n’en dis pas plus pour ceux qui n’ont pas lu le livre mais les autres sauront de quoi je parle. 
J’aime beaucoup l’intrigue qui s’installe tout au long de l’histoire, sur le passé de Jack.
La fin du livre crée d’ailleurs un chamboulement inattendu, qui donne horriblement envie de lire la suite ! C’est les 150 dernières pages qui ont rattrapé le coup, dans le sens où j’ai été emporté par l’histoire d’amour et l’intrigue. Si il n’y avait pas eu cette fin, j’aurai certainement mit une mauvaise note à cette histoire. 

Conclusion : j’ai grandi et ce genre de lectures n’est plus vraiment fait pour moi, en tout cas pas si le schéma « bad-boy / haine mais amour / immaturité » est présent ! Ce sont des éléments de l’histoire qui me font la détester, et c’est bien dommage parce que j’adore les romances et encore plus quand ce sont avec des adolescents. 
J’ai donc détesté pas mal de choses de ce premier tome mais adoré l’intrigue et c'est, à mes yeux, le plus important dans une histoire. J’ai très envie de découvrir la suite et ça, ça veut quand même dire que l’auteur a réussit son travail. J’espère juste que le deuxième tome sera à la hauteur de mes attentes, parce que si l’auteur a créé cette fin uniquement pour me donner envie de lire la suite, mais qu’elle est au même niveau que le premier tome, je serai très déçue. Je veux que la suite me plaise beaucoup plus ! On verra bien.

« Mon but etait de lui faire peur, de lui montrer que je pouvais latteindre. Cest la crainte de ce qui se tapit dans lombre qui nous terrifie, pas lombre elle meme. »


J’ai longuement hésité entre deux ou trois étoiles et mon choix est celui-ci pour une raison identique à la note que j’ai mis au livre « A comme aujourd’hui » de David Levithan (même si ces deux lectures n’ont rien à voir) : je sais que ce sont mes goûts personnels qui font que je n’ai pas aimé certains points, mais je sais faire la part des choses et juger si un livre est de qualité ou si il est rempli de défauts. 
Dans mon coeur les lectures young-adult sont des livres « de plage », sans vouloir offenser personne, alors je juge la qualité du livre dans sa catégorie et pas en globalité. Autrement je lui mettrai une mauvaise note parce que mes goûts personnels font que ce genre de lectures n’est pas fait pour moi. Parfois mes préférences prennent le dessus mais là j’ai su trouver des points positifs à ce livre malgré tout. Il mérite donc cette note !

dimanche 18 juin 2017

A comme aujourd'hui - David Levithan


Titre : A comme aujourd'hui
Auteur : David Levithan
Editions : Gallimard Jeunesse
Genre : Fantastique
Tranche d’âge : à partir de 14 ans

Prix : 7,99€
Nombre de pages : 438
Date de parution en France : 19 Mars 2015

« Chaque matin, A se réveille dans un corps différent, et ne dispose d’aucun moyen de savoir où, et « qui » sera son hôte. Une seule chose est sûre : il n’empruntera cette identité que le temps d’une journée. Aussi incroyable que cela paraisse, A a accepté cet état de fait, et a même établi plusieurs règles qui régissent son existence singulière : ne pas s’attacher ; ne pas se faire remarquer ; ne jamais s’immiscer dans la vie de l’autre. 

Des préceptes qui resteront les siens jusqu’à ce qu’il se réveille dans le corps de Justin, 16 ans, et qu’il fasse la connaissance de Rhiannon, sa petite amie. Dès lors, plus question de subir sans intervenir. Car A vient enfin de croiser quelqu’un qu’il ne peut laisser derrière lui, ce jour-là, le suivant, jour après jour...

Une romance captivante, qui tente de décrypter ce sentiment complexe qu’est l’amour, à travers le destin de ces deux héros que tout semble vouloir séparer. Ou comment parvenir à aimer lorsque l’on est condamné à ne vivre qu’au présent »


Ce livre m’a été gentiment offert par Méline, du blog Bibliopochiyo, qui m’a tiré au sort lors de son dernier concours. 
Depuis un long moment, ce livre est dans ma liste de livres à lire absolument. 
Un grand nombre de gens l’adorent et le résumé me faisait extrêmement envie !

Je dois avouer que j’ai été un peu déçue par certains aspects de l’histoire, et ça me rend triste de vous en parler, parce que j’aurai vraiment aimé adorer ce livre !
J’ai adoré l’imagination de l’auteur, pour ça il n’y avait aucun problème. J’ai trouvé que l’histoire était réaliste, dans l’ensemble, et que le personnage d’A était super. 
Le côté fantastique de ce roman est génial : c’est hyper intriguant et original, j’ai adoré !
C’est un livre plutôt long je trouve, et ça m’a à la fois dérangé et plu (oui bizarre je sais), parce que ça rendait l’histoire encore plus réaliste, mais je m’ennuyais à certains moments, je dois l’avouer.

Ce qui m’a le plus dérangé, et là je risque d’énerver les amoureux de ce livre (Méline ne me tue pas s’il te plait^^) c’est la relation entre Rhiannon et A. J’ai trouvé ça beaucoup trop facile, et ça m’a vraiment énervée pendant ma lecture. Sans ce défaut j’aurai adoré cette histoire, c’est évident ! Mais c’est quelque chose qui était tellement important dans l’histoire, que le fait que cela manque clairement de réalisme, m’a énormément frustrée... 
Tout le reste de l’histoire est hyper bien construit, on sent que l’auteur fait attention à chaque détail, mais là tout à coup, j’avais l’impression qu’il n’y faisait plus attention. À cause de cela, je n’ai pas su apprécier cette histoire d’amour, je ne comprenais pas Rhiannon (je n’en dis pas plus pour ne pas spoiler).
Il y a encore un autre paramètre de l’histoire qui m’a déplu : Nathan.
Ceux qui n’ont pas lu le livre ne sauront pas de quoi je parle mais c’est fait exprès, je ne vais pas vous gâcher l’intrigue non plus !
Bref, j’ai trouvé cela aussi très peu crédible.

Étant donné que l’intrigue tourne vraiment autour de Rhiannon et Nathan, je me retrouve avec un avis très mitigé sur ce livre. J’ai adoré la base de l’histoire, le fond, le personnage principal, les aspects fantastiques du roman... mais d’un autre côté j’ai détesté la manière dont était traitées les rencontres avec d’autres personnages. C’est vraiment dommage mais c’est comme ça !
J’espère vraiment que j’ai été la seule et que je serai la seule à être bloquée par les défauts que j’ai trouvé au livre, parce que cette histoire est très belle et très originale, ça je ne peux pas lui enlever. 

Je remercie encore une fois Méline de m’avoir fait découvrir ce livre. Même si je ne l’ai pas adoré, j’ai passé un bon moment de lecture, j’ai découvert une histoire qui, globalement, est très bien imaginée, et j’ai beaucoup aimé le personnage de A et les messages de tolérance LGBT+ qui sont cachés derrière beaucoup de scènes de l’histoire. 

« Il y a longtemps que j'ai arrete d'essayer de comprendre. Jamais je ne comprendrai - mais, au fond, meme les personnes normales ne saisissent pas tout de leur existence. Avec le temps, il faut accepter le fait qu'on est, tout simplement. Nul, ne saura jamais pourquoi. On peut elaborer des theories, mais on n'obtiendra jamais de preuve. »


Avez-vous lu ce livre ? Qu’en pensez-vous ?

jeudi 15 juin 2017

Feu Couleur #1 - Jenny Valentine ♨


Titre : Feu Couleur #1
Auteur : Jenny Valentine
Editions : L’école des loisirs
Genre : Drame
Tranche d’âge : à partir de 15 ans

Prix : 16€
Nombre de pages : 265
Date de parution en France : 22 Février 2017

« Iris a 16 ans et pourtant, elle n'a jamais rencontré son père, Ernest, qui n'a plus que quelques jours à vivre. Tout ce qu'elle pensait savoir, toutes les certitudes acquises au fil des ans sont en train de partir en fumée. Et voilà que sa propre mère lui déclare la guerre et entend bien mettre la main sur la collection d'oeuvres d'art d'Ernest, d'une valeur inestimable. Mais ce dernier ne l'entend pas de cette oreille. Avant de mourir, il tient à ce que Iris sache un certain nombres de choses »

C’est le deuxième roman de cette auteure que je lis donc je peux vous affirmer qu’elle a un style tout à fait propre à elle, particulier.
Je ne dirai pas que j’ai adoré ce livre mais j’ai beaucoup aimé l’histoire.

Le personnage que l’on suit est une jeune fille atypique puisqu’elle est obnubilée par le feu. Autrement dit, c’est une pyromane. Cela fait d’elle un personne hors du commun, ce qui ne m’a pas déplu ! Elle est plutôt attachante.

L’intrigue, si vous avez lu le résumé, repose entièrement sur la rencontre entre elle et son père, qu’elle n’a jamais vu. Il n’a jamais vécu avec sa mère et elle, n’a jamais pris contact avec elles, et Iris a beaucoup de mal à le comprendre. Tout ce qu’elle sait c’est que sa mère a vraiment l’intention de profiter de la fortune de cet homme, maintenant qu’elle sait qu’il est très malade.
Ce personnage est vraiment ignoble ! Quand au père, je l’ai beaucoup aimé.
Je ne peux pas vous en dire plus parce que j’ai peur de vous gâcher le suspense si vous avez envie de lire ce livre mais sachez que c’est un livre dans lequel il n’y a pas beaucoup d’action. Iris rencontre son père et passe du temps avec lui, apprend à le connaitre, et on nous raconte quelques passages de la vie d’Iris, on nous parle de son ami perdu de vue... 
La fin est superbe, inattendue et très touchante !

C’est une histoire très mignonne, avec des personnages originaux, comme Jenny Valentine s’est si bien les créer, et simple.
Ce fut une bonne lecture mais je n’ai pas été transcendée, ce qui explique la note que je lui met.


« Il ny a ni cause ni effet, pas davant, dalors, densuite ou dapres. Rien ne differencie ce qui etait de ce qui est ou de ce qui sera. On peut a la fois exister et ne pas exister sur le meme fil, au meme moment. »


Navrée, cette chronique n’est pas très longue mais parfois, certains livres ne m’inspirent tout simplement pas…

vendredi 9 juin 2017

Inséparables - Sarah Crossan

   

Titre : Inséparables
Auteur : Sarah Crossan
Editions : Rageot
Genre : Drame
Tranche d’âge : à partir de 13 ans

Prix : 14,90€
Nombre de pages : 416
Date de parution en France : 17 Mai 2017


« Grace et Tippi sont deux soeurs siamoises qui entrent pour la première fois au lycée. Elles se soutiennent face aux regards des autres. Lorsque Grace tombe amoureuse, c'est tout son monde qui vacille. »

Que dire... ? Je suis sans mot avant même de commencer à écrire quoi que ce soit parce que ce livre est unique et que j’ai vraiment peur d’en parler et de ne pas lui faire honneur.
Je ne vais pas trop réfléchir et tenter de vous décrire ce que cette histoire m’a apporté, en espérant vous donner une envie irrésistible de le découvrir à votre tour.

Inséparables c’est l’histoire de deux soeurs siamoises, Grace et Tippi, qui vont être contraintes d’être scolarisée comme tout le monde, dans un établissement publique. Depuis toujours, elles suivaient des cours pas correspondance (à domicile) mais leurs parents ont de gros soucis monétaires et cette option n’est plus envisageable.
L’histoire est racontée du point de vue de Grace et j’ai trouvé ça très intelligent de la part de l’auteur de nous concentrer sur une seule des deux soeurs et non les deux. En effet, étant liées l’une à l’autre H24, elles vivent les mêmes choses et d’un point de vue extérieur on peut même penser qu’elle forme une seule et unique personne. Mais Grace et Tippi sont bien deux individus à part entière, qui vivent chacune les choses à leur manière, avec leur caractère. Le fait d’avoir uniquement le point de vue de Grace permet au lecteur de bien comprendre cela tout en apprenant à connaitre les deux soeurs.
Grace parle continuellement de sa soeur. Elle l’a connait par coeur ce qui nous permet vraiment de découvrir autant Grace que Tippi.

Parlons du style d’écriture maintenant... Pfiouu c’est juste impossible d’en dire du mal ! Je n’avais encore jamais lu de livre en vers libre et j’avoue que si on ne m’avait pas dit que ce livre était incroyable, qu’il fallait absolument le lire, j’aurai certainement été repoussée par cette manière d’écrire. En réalité c’est la plus belle chose que j’ai pu lire dans ma vie ! 
C’est indescriptible, il faut le lire pour le comprendre : c’est d’une douceur, d’une simplicité qui est à la fois complexe (oui oui c’est possible) et d’une justesse sans nom. Un grand bravo à Clémentine Beauvais pour le magnifique travail qu’elle a réalisé !
Venons-en au fait : l’histoire.
Lire le vécu fictif de deux soeurs siamoises, c’est quelque chose auquel je ne m’attendais vraiment pas. J’ai lu tellement de bons avis sur cette histoire que je ne pouvais aucunement passer à côté !
Dès les premières pages j’ai été charmée par l’écriture et les personnages. C’est très troublant mais dans ce livre, Grace ne nous raconte pas énormément de chose sur elle et sa soeur, sur leur quotidien, et pourtant on a l’impression de les connaitre depuis toujours et de comprendre avec certitude ce qu’elles peuvent ressentir.
J’ai ressenti un profond respect pour les personnes qui vivent la même chose (ou un équivalent) parce que le monde qui nous entoure, on le sait, n’accepte pas les différences et plus elles sont marquées plus elles sont rejetées. 
J’ai découvert, grâce à cette histoire, qu’être attaché à quelqu’un à vie, ce n’est pas un cauchemar. Le cauchemar c’est d’affronter les autres habitants de cette planète, qui jugent sans cesse et ne comprennent pas, tant qu’ils ne l’ont pas vécu eux-même... J’ai trouvé ça très triste mais aussi très beau, parce que Grace et Tippi s’aiment à un point indescriptible, se tolère l’une l’autre avec une patience remarquable, et ont un courage incomparable pour affronter tous les obstacles qui tentent de les arrêter. Mais Grace et Tippi savent ce qu’elles veulent et ce qu’elles ne veulent pas. Elles sont déterminées, elles ont simplement envie de vivre comme n’importe quelle adolescente de leur âge, de vivre un tas d’aventures, peu importe si le médecin ou leurs parents leur interdisent. Elles sont en vie et veulent en profiter, et elles ont bien raison...

C’est une histoire profonde et incroyablement touchante... Il n’y a aucun mot capable de représenter cette histoire à sa juste valeur : c’est magnifique, sincère, bouleversant, atypique, drôle, triste, juste. C’est de le grande littérature, c’est de l’art. 


Je suis pleine de frustration parce que je voudrais que cette chronique soit la plus belle de toutes, qu’elle reflète parfaitement la beauté de cette histoire, mais quand je tombe amoureuse d’un livre, je ne trouve pas toujours les bons mots pour en parler... J’espère donc que cette chronique suffira à vous convaincre, que vous irez très vite vous procurer ce livre et que vous tomberez vous aussi amoureux de l’histoire de Grace et Tippi.

Il rejoint définitivement la liste de mes ouvrages préférés de tous les temps ! 

« Je peux imaginer des centaines de choses qui seraient pires que de vivre aupres de Tippi, de vivre dans ce corps, et detre celle que j'ai toujours ete. 
Je pourrais imaginer mille choses bien pires
Un million.
Si quelqu'un me le demandait. »



Avez-vous lu cette merveille ? Avez-vous envie de la découvrir ?