Mes dernières chroniques




mardi 20 mars 2018

L'effet pygmalion - Christophe Lambert


Titre : L’effet Pygmalion
Auteur : Christophe Lambert  
 Traductrice : Charlotte Lebreton
Editions : Bayard Jeunesse
Genre : Science fiction

Prix : 12,90 €
Nombre de pages : 300
Tranche d’âge : à partir de 14 ans
Date de parution en France : 24 janvier 2018
« Ned, 16 ans, petit génie solitaire, porte un exosquelette depuis l'enfance.
Son domaine : l'intelligence artificielle.
Lawrie, 50 ans, inventeur à l a pointe de l'innovation technique, vit reclus dans sa tanière avec ses créatures.
Sa spécialité : les robots.
Après avoir lancé un défi à la communauté scientifique, Ned tente de convaincre Lawrie de s'associer à lui.
Leur mission : créer un humanoïde si parfait que personne ne pourra le distinguer d'un être humain.

Mais parfois, il suffit que l'amour s'en mêle pour que tout dérape »


Ned est un adolescent de 16 ans, passionné par l’intelligence artificielle. Il fait la rencontre d’un inventeur lors d’une convention : Lawrie, 50 ans, créateur de robots. 
Ned se lance un défi lors de cette convention, promettant au public de revenir dans un an avec un robot tellement proche d’un humain qu’on ne pourrait le différencier. Pour cela, il doit créer un robot capable de ressentir des émotions : chose qui parait impossible aux yeux de tous.
Pourtant, Ned y croit et va tenter de convaincre Lawrie de relever se défi avec lui.

Ned vit dans une société qui semble similaire à la notre mais qui a subit une avancée technologique folle. Les robots font partie intégrante du quotidien de la population : ils accomplissent des tâches pour eux. Cela donne une vision du futur assez crédible, ce qui est appréciable lors d’une lecture de roman de science-fiction. 
Les personnages sont très attachants : le duo Ned et Lawrie m’a beaucoup fait penser à celui de Marty et Doc dans Retour vers le futur. Une team à la fois drôle et attachante !
Même si il s’agit d’un roman de science fiction, j’ai été ravie de découvrir un vocabulaire technologique très accessible et compréhensible pour tous.
Les chapitres sont très courts et donnent donc un rythme soutenu à l’intrigue, qui nous emporte vers un dénouement surprenant et émouvant.
Cette histoire apporte une vraie réflection philosophique sur la thématique de l’humanité. Cela nous permet de nous recentrer sur les qualités humaines qui nous appartiennent et leur importance.

Ce fut une agréable lecture car les personnages et l’intrigue étaient bien construits, incluant une certaine profondeur et un dénouement surprenant.

Connaissez-vous ce roman ? Vous fait-il envie ?

samedi 10 mars 2018

The Mortal Instruments, tome 2 : City of Ashes - Cassandra Clare


Titre : The Mortal Instruments, tome 2 : City of Ashes 
Auteur : Cassandra Clare  
Editions : Walker Books
Genre : Fantastique

Prix : £7.99
Nombre de pages : 411
Tranche d’âge : à partir de 13 ans
Date de parution aux États-Unis : 25 mars 2008
Date de parution de la version française : 1 mars 2012 (Pocket Jeunesse)



ATTENTION : Ne pas lire le synopsis si vous n’avez pas lu le tome 1
E

"Clary Fray just wishes that her life would go back to normal. But what's normal when you're a demon-slaying Shadowhunter, your mother is in a magically induced coma, and you can suddenly see Downworlders like werewolves, vampires and faeries 
If Clary left the world of the Shadowhunters behind, it would mean more time with her best friend, Simon. But the Shadowhunting world isn't ready to let her go especially her handsome, infuriating, newfound brother, Jace. And Clary's only chance to help her mother is to track down rogue Shadowhunter Valentine, who is probably insane, certainly evil and also her father.
To complicate matters, someone in New York City is murdering Downworlder children. Is Valentine behind the killings and if he is, what is he trying to do ? " 

Comme je vous l’ai dis, cette saga est la première que je lis en anglais : le premier tome ayant été mon premier livre VO. J’ai vraiment adoré ma lecture, autant l’histoire que le fait de lire dans une autre langue, donc je me suis très vite jetée sur le tome 2 avec l’impatience de découvrir la suite des aventures de Clary...

Ce tome 2 est rempli d’action, il n’y a presque que ça en vérité ! Pour une troisième lecture en anglais (ayant lu Wonder après le tome 1 de TMI), ce n’était peut être pas le meilleur choix car les scènes d’action sont pleines de descriptions, et c’est avec ce genre de scènes que j’ai justement le plus de mal niveau compréhension. 
Je ne sais pas si c’est parce que je manque de vocabulaire en anglais ou si c’est le vocabulaire qui est particulier, du fait du genre fantastique de la saga : honnêtement je pense qu’il y a un peu des deux !
J’ai appris l’anglais en regardant des séries VOSTFR donc je suis bien plus habituée aux dialogues qu’aux descriptions ! Je comprendre très bien tout ce qui concerne les dialogues, les pensées des personnages ou encore les descriptifs de leur apparence physique, mais dès que des décors ou des mouvements sont décrits, j’ai beaucoup plus de mal. C’est logique puisque dans les séries ou films, ces deux choses nous sont montrées et non décrites avec des mots ! De plus, en cours d’anglais on s’entraine plutôt à écrire des lettres ou des dialogues que des histoires/scènes remplies de descriptions (en tout cas dans les cours que j’ai suivi jusqu’ici).
Je suis donc plutôt indulgente avec moi, je me dis que c’est plutôt normal.

Ce tome 2, au niveau de l’intrigue, m’a beaucoup plu même si j’avoue avoir préféré le premier puisque les chapitres étaient plus aérés. Je trouve qu’il y a un peu trop d’action dans ce tome-ci, ce qui n’est pas négatif en soit car cela nous permet de ne jamais décrocher et d’avoir constamment envie de découvrir la suite, mais pour une troisième lecture en anglais c’était un peu lourd.
La tournure que prennent les relations entre les personnages ne fut pas inattendue pour moi car la série m’en avait « informé » mais j’étais agréablement surprise de pouvoir être immergée dans la psychologie des personnages, être totalement capable de comprendre tout ce qu’ils ressentent, ce qui n’est pas le cas dans la série. Ça aurait pu enlevé un côté mystérieux aux personnages mais au contraire c’est encore plus plaisant car on connait toutes les pensées/préoccupations des personnages et on meurt d’envie qu’ils révèlent leur ressentis aux autres pour qu’ainsi tout s’arrange, mais l’auteur nous fait languir, sinon ce serait trop facile !
Le suspense et l’envie de lire la suite est donc toujours très présente, d’autant plus que la fin nous informe du « thème principal » du tome 3 : on comprend que Clary va vivre de folles aventures, ce qui ne peut QUE nous donner envie de lire la suite de cette saga.

Cassandra Clare a du talent, c’est indéniable !


E

Avez-vous commencé ou lu cette saga ? Vous fait-elle envie ?

samedi 3 mars 2018

Bilan lectures et séries ✯ Janvier et Février


Livres lus ce mois-ci :

 Cliquez sur les couvertures pour découvrir mon avis détaillé  

Les yeux de Sophie - Jojo Moyes     5/5
Une fiction historique qui se déroule pendant la Seconde guerre mondiale et une intrigue qui mêle deux époques liées par un mystérieux tableau : Les yeux de Sophie...
J’ai vraiment beaucoup apprécié cette lecture. Jojo Moyes écrit toujours des histoires très belles et originales.

Lovely Vicious, tome 2 : Je te hais à la folie - Sara Wolf     3/5
Ce tome 2 révèle une part sombre et profonde de cette saga aux aires de romance adolescente superficielle, mais qui s’avère être bien plus complexe qu’elle n’en a l’air. L’intrigue nous tient en haleine jusqu’au bout et on découvre encore une fois une fin surprenante et qui donne très envie de lire la suite !

Wonder - R.J Palacio     5/5 c
Un réel coup de coeur pour cette sublime histoire de tolérance, d’amour, de beauté intérieure et d’amitié. 
J’ai été envoutée par la beauté de la plume de l’auteure, malgré sa simplicité, et les chapitres courts qui donnent un rythme entrainant à cette adorable histoire. Si vous n’avez pas lu ce roman ou vu le film, vous manquez une merveille (le titre porte bien son nom) !

The Mortal Instruments, tome 2 : City of Bones - Cassandra Clare     5/5 c
Un vrai bonheur de découvrir cette saga ! Je connaissais la série et j'étais tombée amoureuse de l'univers grâce à elle, mais lire les mots de Cassandra Clare fut encore plus magique. Cela aura été ma première lecture en anglais, et même si le fantastique n'est pas forcément le meilleur choix pour une première lecture dans une langue étrangère, je ne regrette pas du tout. J'ai adoré ma lecture et j'ai compris tout ce qu'il se passait même si je n'ai pas tout le vocabulaire adéquat.

Quand vient la vague - Jean-Christophe Tixier et Manon Fargetton     3/5
Une lecture sympathique mais pleines de détails dérangeants selon moi... Les auteurs avaient une jolie façon d’écrire et l’idée du thème principal était bien trouvée, mais pas assez bien exploitée selon moi.

Series commencees, poursuivies, terminees ce mois-ci :


Riverdale - Saison 2
Cette série me déçoit de plus en plus... L’intrigue est de moins en moins crédible, c’est dommage !

This Is Us - Saison 2
Je dirai sans cesse les mêmes choses sur cette série, elle est parfaite : on ne peut pas la décrire autrement ! Je suis bouleversée, encore et encore, épisode après épisode...

Younger - Saison 1
J’ai découvert cette série ce mois-ci et j’en suis tombée amoureuse ! C’est une série qui ne ressemble à aucune autre série que j’ai pu voir auparavant, et n’étant pas fan des séries à « humour » je ne pensais vraiment pas apprécier, mais cette fois-ci ça a coller. Cette série souligne la complexité des relations amoureuses et amicales avec un brin d’humour tellement rafraichissant ! 
Si vous avez un coup au moral, cette série vous redonnera le sourire, c’est certain. Les personnages sont ultra attachants et en plus ils travaillent dans une maison d’édition new-yorkaise !

The Fosters - Saison 5
Je suis tellement triste que cette série soit bientôt finie... Elle va me manquer !

Jane the virgin - Saison 4
Je suis toujours aussi fan de Jane. Cette série est vraiment unique !



Livres lus ce mois-ci :
Chroniques à venir

L'effet pygmalion - Christophe Lambert     3/5
Je lis très peu de science-fiction donc j'avais peur, en commençant cette lecture, de ne pas accrocher. Ce fut une jolie surprise puisque j'ai passé un bon moment en compagnie de ces personnages atypiques et d'un monde où les robots font partie du quotidien. C'était très mignon, facile à lire et l'intrigue était bien. Ce n'est pas mon genre de prédilection, d'où ma note, mais c'était une bonne lecture et c'est le principal !

The Mortal Instruments, tome 2 : City of Ashes - Cassandra Clare
Le tome le plus court de la saga qui s’est révélé être rempli de scènes d’action ! Ça a été un peu plus dur pour moi de lire ce tome de ce fait, puisqu’il y avait bien plus de descriptions que dans le tome 1 mais j’ai compris ce qu’il se passait et j’ai adoré la tournure que l’intrigue prend.

The Mortal Instruments, tome 3 : City of Glass - Cassandra Clare     5/5 c
Ce tome 3 est encore meilleur que le premier, pour lequel j'ai eu un coup de coeur aussi pourtant ! L'intrigue prend une tournure folle, les relations entre les personnages deviennent intenses et déchirantes, et l'action est toujours au rendez-vous bien sûr. Il se passe énormément de choses dans ce tome-ci, impossible de s'ennuyer, croyez-moi ! Je suis amoureuse de cette saga, il n'y a plus de doute.

Conclusion :
J’ai commencé l’année avec des objectifs : lire plus. Le mois de Janvier a rempli le contrat et je suis très fière de moi pour ça. Malheureusement j’ai aussi une vie en dehors de mes hobbies, et j’ai été très préoccupée par mes études ou ma santé ce mois-ci… J’ai donc moins eu l’envie de lire et je n’ai pas suivie mes règles de lire 70 pages par jour. Je me rattraperai sur les autres mois de l’année, je l’espère !

samedi 10 février 2018

Les yeux de Sophie - Jojo Moyes ✍



Titre : Les yeux de Sophie
Auteur : Jojo Moyes  
 Traductrice : Odile Carton
Editions : Milady
Genre : Fiction historique/Policier

Prix : 18,20 €
Nombre de pages : 480
Tranche d’âge : à partir de 14 ans
Date de parution en France : 20 octobre 2017

« 1916. Sophie veille sur sa famille en zone occupée pendant que son mari se bat sur le front. Quand un officier allemand pose les yeux sur le portrait qu’Édouard a fait de son épouse, une dangereuse obsession naît, qui amènera Sophie à prendre une terrible décision.
Un siècle plus tard, à Londres, Liv reçoit ce portrait comme cadeau de mariage avant de perdre l’homme qu’elle aime. Une rencontre pleine de promesses lui permet alors de prendre conscience de la véritable valeur du tableau. À mesure qu’elle découvre le passé trouble du portrait, la vie de Liv est bouleversée une nouvelle fois, et il lui semble que son destin est étrangement lié à celui de Sophie. »

Jojo Moyes est une des auteurs qui m'ont redonné goût à la lecture, elle a donc une place particulière dans mon coeur. 
J'ai découvert, en lisant Il était un secret et Il était une lettre de Kathryn Hughes, que les romans historiques me plaisaient beaucoup, d'autant plus lorsqu'ils se déroulaient pendant la première ou la seconde guerre mondiale, période de l'histoire qui m'intéresse beaucoup. J'étais donc certaine, avant même de commencer cette lecture, que j'allais apprécier cette histoire.
Je remercie encore mon amie Mégane pour ce merveilleux cadeau d’anniversaire qui m'aura valu une superbe lecture !

Oui, pour une fois je ne met pas trop de suspense : j'ai adoré ce roman.
Il va m'être difficile d’écrire cette chronique alors que je ne trouve aucun défaut à ce livre... mais je vais essayer de vous décrire mieux ce que j'ai ressenti en découvrant cette histoire.
Déjà, j'étais très heureuse de rencontrer un personnage qui vit en France durant l'occupation mais qui n'est ni un soldat français ni un soldat allemand. Le point de vue des femmes ou tout simplement des personnes qui n'ont pas combattu mais qui ont du vivre avec le poids d'une guerre sur leurs épaules, sans rien connaître du front, uniquement dans l'attente, était un point de vue assez intriguant pour moi.
En effet, le personnage principal, Sophie, est femme de soldat. Nous allons découvrir son quotidien, qui pourrait paraître très simple, mais qu'il ne l'est en réalité pas du tout. La présence des allemands dans le village, dès le début du roman, installe une ambiance inquiétante et mystérieuse. Le lecteur est amené à ne pas savoir quoi penser d’eux, à se demander si ils sont vraiment cruels ou non, comme se le demande le personnage principal. Je sais que ce n’est pas la première fois que le sujet de l’occupation allemande est exploité dans un roman mais je trouve toujours cela passionnant car à la place du personnage, je suis certaine que j’aurai eu les mêmes doutes, aussi fou que cela puisse paraitre. Les populations sont vraiment coupées de tout. Elles ne voient que ce que l’on veut bien leur dire, ou écrire si elles ont la chance de recevoir des lettres du front, mais leur principaux interlocuteurs sont les allemands, d’où la complexité de la situation.

« Je pense que la beaute se trouve dans l'oeil de l'observateur. Quand mon mari me dit que je suis belle, je le crois, car je sais qua ses yeux je le suis. »

Une histoire qui se déroule à Londres, dans notre présent, va se mêler à celle de Sophie et finir par prendre toute la place. Découvrir le quotidien de Sophie était très intéressant mais si cela avait été toute l’histoire, j’aurai certainement ressenti de l’ennui. Fort heureusement, Jojo Moyes fait les choses bien et crée une intrigue parallèle extraordinaire ! 
J’aime particulièrement quand les époques se mêlent et quand il faut démêler des noeuds, justement, pour comprendre ce qui s’est réellement passé. Le personnage de Liv est tout autant attachant que celui de Sophie, ce qui nous permet de garder l’envie de lire. L’intrigue, néanmoins, reste LE point fort de ce roman. Je n’ai pas deviné une seule seconde ce que pouvait être le dénouement de cette histoire, et même lorsque j’ai cru l’avoir découvert, je n’y étais pas du tout !
Je suis particulièrement fan des auteurs qui nous mènent en bateau jusqu’au bout, et de ce fait j’ai trouvé que la forme de l’intrigue ressemblait beaucoup à ce que pouvait créer Guillaume Musso dans ses romans, sauf que Jojo Moyes a une plume bien plus élaborée (si je peux me permettre) que Musso.
La poésie et la douceur des personnages est quelque chose que je retrouve toujours dans les romans de cette auteure, et c’est toujours avec plaisir que je découvre les belles histoires qu’elle invente.
Finalement, j’ai trouvé mes mots ! J’espère que cela suffira à vous donner envie de lire ce roman qui m’a vraiment beaucoup plu. J’ai tout aimé dans ce roman, et ce n’est pas un coup de coeur parce que... je ne l’explique pas malheureusement. Tout ce que je sais c’est que Jojo Moyes est une valeur sûre pour moi. Foncez !



Avez-vous lu ce livre ?