Mes dernières chroniques


lundi 9 octobre 2017

Bilan lectures ✯ Septembre


Livres lus ce mois-ci : 
Cliquez sur les couvertures pour découvrir mon avis détaillé

Le Silence des Sirènes - Sarah Ockler     3/5
Cette histoire était poétique mais je n’ai pas été très emballée par l’intrigue ou les personnages... C’est sympa mais sans plus !

Silence Radio - Alice Oseman     5/5
Une vraie découverte : cette auteure a un vrai talent ! J’ai fais la connaissance de personnages étonnants et d’une super intrigue, sous laquelle se cache de très beaux messages de tolérance. La couverture et le titre de ce roman ne sont pas très attirants mais c’est loin d’être le cas de l’histoire ! Je vous conseil de ne pas vous laisser influencé par l’aspect esthétique, vous risqueriez de passer à côté d’une jolie découverte !


Series commencees, poursuivies, terminees ce mois-ci :

Grey’s Anatomy - saison 8
Je continue cette série culte avec toujours autant d’envie ! Je ne pensais vraiment pas accrocher autant et avec toutes les saisons qu’il y a, je pensais me lasser rapidement mais les personnages sont hyper attachants et les épisodes toujours plus intrigants les uns que les autres ! Lancez-vous si ce n’est pas déjà fait.

This Is Us - saison 2
Quel bonheur de retrouver cette magnifique série !!! C’est toujours aussi passionnant et bouleversant... C’est un show unique, il suffit de voir le premier épisode pour s’en rendre compte ! Je suis si heureuse que les liens émotionnels, familiaux, amicaux et amoureux soient autant mis en avant dans une série, c’est merveilleux !

Soy Luna - saison 2
Ma petite soeur m’a fait découvrir cette série pour enfant l’année dernière, et la fan d’High School Musical qui sommeillait en moi s’est réveillée en découvrant de magnifiques chansons et des histoires d’amour adorables ! Je ne peux plus rater un seul épisode même si beaucoup de scènes sont ridicules, il faut l’avouer, mais c’est normal puisque c’est destiné aux enfants alors je fais avec.


Un mois léger en lectures : la rentrée m’angoisse assez et je n’avais pas de motivation pour lire mais ça va revenir !
Et vous alors, comment s’est passé votre mois de Septembre ?

mardi 3 octobre 2017

Silence Radio - Alice Oseman ☎


Titre : Silence Radio 
Auteur : Alice Oseman 
Editions : Nathan
Genre : Contemporain
Tranche d’âge : à partir de 13 ans

Prix : 16,95€
Nombre de pages : 416
Date de parution en France : 8 juillet 2017


"Je suis Frances, Frances la sérieuse, la solitaire, la discrète. Je passe mon temps à étudier. J’ai un seul objectif : entrer à Cambridge après le bac. Je suis Frances, la vraie Frances. Je suis fascinée par le mystérieux Silence Radio et sa chaîne Youtube Universe City. J’aime rire et j'aime dessiner. Et puis je rencontre Aled. Avec lui, je peux enfin être moi. Avec lui, je vais enfin avoir le courage de trouver ce qui compte vraiment pour moi."

J’avais entendu parler d’Alice Oseman lorsqu’elle avait publié son premier roman « L’année solitaire » à l’âge de 18 ans seulement, et j’avais eu très envie de le découvrir mais ce n’est pas encore chose faite à l’heure actuelle. J’ai donc commencé par son second roman sans le vouloir et j’ai encore plus envie de découvrir son premier roman maintenant que je crois en le talent de cette auteure !

Est-ce qu’un seul roman, une seule histoire, peut nous faire adorer une auteure ? Je crois bien que oui ! 
Quand un roman se différencie des autres, on le sait rapidement. Quand une auteure à une identité, une empreinte personnelle, on peut adorer ou détester mais on ressent l’unicité de son travail et c’est ce que j’ai ressenti en lisant Silence Radio.
Alice Oseman a une manière d’écrire que je ne saurai définir mais qui me plait vraiment beaucoup ! Les chapitres de ce roman sont courts et chacun annotés d’un petit titre intriguant ou humoristique, ce qui permet de lire avec fluidité et plaisir. De plus, Alice Oseman a réussi à supprimer ce que je déteste dans les romans : les détails superficiels ! Elle arrive à enchainer les événements sans presque aucune « pause » sans que cela soit étrange, c’est au contraire très plaisant puisque tout ce qui est écrit est essentiel à l’histoire et intéresse le lecteur. Elle ne nous décrit pas, sur des pages entières, à quoi ressemble tel ou tel lieu, à quoi ressemble tel ou tel personnage et au final, nous n’avons pas besoin de savoir tout cela pour comprendre l’histoire ! J’ai vraiment adoré la fluidité de la plume et de l’intrigue.

Deuxième gros point fort : les personnages !
J’ADORE quand je découvre de nouveaux personnages, qui ne ressemblent aucunement à ceux que j’ai déjà rencontré, que ce soit dans d’autres romans ou au cinéma. C’est ce qui m’est arrivé avec Silence Radio : j’ai fais la rencontre de deux personnages atypiques, aux personnalités originales, pleines de bons sens et d’imagination, et j’en suis tombée amoureuse.
Frances et Aled m’ont surpris, m’ont fait rire mais m’ont surtout ému !
Ce sont deux âmes uniques, qui ne se sentent pas du tout à leur place dans le monde des « jeunes d’aujourd’hui ». Je me suis tout de suite attachée à eux pour cette raison, parce que je ressens clairement la même chose.
Ils n’ont pas les mêmes centre d’intérêts que les autres mais essaient malgré tout d’être intégrés dans leur lycée. Au final, ils ne sont pas vraiment eux mêmes avec leurs camarades de classe... jusqu’à qu’ils fassent connaissance.
Le lien qui va se créer au fil des pages entre ces deux jeunes personnages est un lien particulier, que je ne pourrais vous expliquer, il faut lire le livre pour le comprendre, mais c’est à la fois troublant et magnifique.
Cette histoire renvoie pleins de jolis messages sur l’amitié, les passions, les ambitions, les rêves, la bisexualité/l’homosexualité, mais aussi la pression scolaire qu’on peut se mettre sur soit-même ou à cause des parents, les conflits ou encore la recherche de son identité.
C’est simplement un super roman !

« Jaurai du my attendre. Les gens tournent vite la page. Ils oublient leurs amis en quelques jours, publient de nouvelles photos sur Facebook et ne lisent plus les messages quon leur envoie. Ils avancent en laissant derriere eux ceux qui ont eu le malheur de commettre la gaffe de trop. Mais cest peut-etre normal. Apres tout, qui suis-je pour en juger ? »



Avez-vous envie de découvrir ce roman ? Peut-être l’avez-vous déjà lu, il vous a plu ?

mercredi 27 septembre 2017

La 5ème vague, tome 1 - Rick Yancey


Titre : La 5ème vague, tome 1
Auteur : Rick Yancey 
Editions : Robert Laffont
Genre : Dystopie/Fantastique/Science-fiction
Tranche d’âge : à partir de 13 ans

Prix : 18,50€
Nombre de pages : 608
Date de parution en France : mai 2013
« 1re Vague: extinction des feux.
2e Vague: déferlante.
3e Vague: pandémie.
4e Vague : silence.

À l'aube de la 5e Vague, sur une autoroute désertée, Cassie tente de Leur échapper... Eux, ces êtres qui ressemblent trait pour trait aux humains et qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin. Eux, qui ont balayé les dernières poches de résistance et dispersé les quelques rescapés.
Pour Cassie, rester en vie signifie rester seule. Elle se raccroche à cette règle jusqu'à ce qu'elle rencontre Evan Walker. Mystérieux et envoûtant, ce garçon pourrait bien être son ultime espoir de sauver son petit frère. Du moins si Evan est bien celui qu'il prétend...

Ils connaissent notre manière de penser.
Ils savent comment nous exterminer.
Ils nous ont enlevé toute raison de vivre.
Ils viennent maintenant nous arracher ce pour quoi nous sommes prêts à mourir. »

On me conseil de commencer cette saga depuis deux ans et bizarrement j’étais un peu freinée par le genre « apocalyptique », ne connaissant pas trop cela. J’ai finis par comprendre que c’était surtout une dystopie et j’adore ce genre-là donc je n’avais aucune raison de ne pas me lancer ! Il y a tout de même fallut que j’attende de trouver le tome 1 en occasion pour le prendre et ça y est, je l’ai lu et je vous donne aujourd’hui mon avis.

L’histoire.
La Terre envahie par les extraterrestres : c’était un élément qui me faisait un peu peur et j’ai été agréablement surprise d’être complètement intriguée par qui ils pouvaient être et leurs intentions. Ce qui m’a empêché de trouver cela ridicule c’est qu’ils ont tous une apparence humaine (oui, croyez-le ou non mais je m’attendais plus à des petits bonhommes verts ^^) et bêtement ça rend le tout plus ou moins crédible, en tout cas on est totalement plongé dans la crainte que peuvent ressentir les humains envers ces êtres venus d’ailleurs. 
Ils agissent par « vague » en créant un phénomène, à chaque fois différent, pour exterminer les humains de la Terre. Cette idée installe énormément d’action dans le roman ce qui crée une ambiance tendue, incertaine et côté magique puisque c’est très surnaturel. 
On ne s’ennui donc à aucun moment, alors que nos personnages se retrouvent souvent livrés à eux-même. Cela nous permet de nous sentir très proches d’eux !
Parlons des personnages tiens !
Cassie, notre héroïne, est le portrait type des héroïnes de dystopie : comme Triss dans Divergent ou Katniss dans Hunger Games. On peut vite être agacé de retrouver toujours le même schéma du personnage féminin qui cherche à sauver le monde, hyper courageuse, avec un gros caractère, très jolie et qui va forcément tomber sur un garçon à un moment donné qui va l’aider à accomplir sa mission… et c’est pour cela que j’avais arrêté de lire des dystopies pendant un temps, étant lassée, mais cette fois ça ne m’a dérangé. J’ai justement pris plaisir à retrouver un personnage comme Cassie, qui survit tant bien que mal alors qu’elle a vécu des horreurs et qu’il n’y a plus vraiment de raison de rester en vie pour elle.
Je ne vous dirai pas pourquoi elle continue à se battre mais c’est très touchant, même si encore une fois j’ai déjà vu cela dans Divergent et Hunger Games.
Pour conclure je dirai que j’ai vraiment été surprise, c’est le mot, de découvrir une dystopie aussi bonne. Depuis Divergent et Hunger Games (je vous saoule avec ces deux sagas désolée), je n’avais pas lu d’autre roman ou saga à la hauteur de ce que j’attend, mais ça y est, la 5ème vague (en tout cas le premier tome) rejoint la liste de mes romans dystopiques favoris. 

Le schéma a beau être un peu le même pour tous, ce roman arrive à sortir du lot en proposant une intrigue poignante, pleine d’action, et des personnages en quête d’amour et de liberté : ce qui donne une histoire magnifique !

"La seule chose qui clochait chez Ben etait sa taille : jetais un tout petit peu plus grande que lui. Bon, realite, aujourd'hui, il y a deux choses qui clochent : sa taille et le fait qu'il soit mort."



Avez-vous lu ce livre ? Vous fait-il envie ? 
Je veux aussi connaitre vos avis si vous avez lu la suite de la saga !

vendredi 22 septembre 2017

P.S I like you - Kasie West ✎


Titre : PS : I Like You
Auteur : Kasie West 
Editions : Hugo Roman
Genre : Romance
Tranche d’âge : à partir de 12 ans

Prix : 17€
Nombre de pages : 357
Date de parution en France : 8 Juin 2017
« Un jour d’ennui en cours de chimie, Lily griffonne les paroles de sa chanson préférée sur son bureau. Lorsqu’elle s’assoit à la même place le lendemain, elle découvre que quelqu’un a écrit la suite Très vite, Lily et son mystérieux interlocuteur se lancent dans une correspondance enfiévrée. La jeune fille n’a jamais autant eu envie d’aller en cours mais surtout pour y savourer sa lettre du jour ! Derniers groupes de musique indé à découvrir, secrets de lycée ou confidences plus intimes tout semble les rapprocher.  Peu à peu, Lily réalise que son coeur s’emballe pour celui qui se cache derrière cette plume. Mais alors que l’identité de son amour épistolaire se dévoile peu à peu, Lily va découvrir que certains cris du coeur devraient peut-être rester silencieux »

J’ai eu la chance de remporté ce roman lors d’un concours et j’étais ravie de découvrir une nouvelle romance : vous savez que c’est un genre que j’apprécie particulièrement !

Au début, je trouvais qu’il ne se passait pas grand chose et j’ai deviné la fin très vite. Ça m’a un peu refroidi et je me suis dis que cette histoire n’allait pas m’emporter... J’ai eu tord parce que même si le dénouement était bien celui que j’avais imaginé, je n’avais pas prévu la manière dont les événements se sont corrélés et j’ai finis par me laisser emporter par cette jolie histoire d’amour.
J’ai trouvé beaucoup de points positifs à ce roman au final : les personnages sont crédibles, l’histoire est très réaliste et la romance est ADORABLE ! J’ai pris énormément de plaisir en découvrant l’histoire d’amour de deux adolescents qui ne se prennent pas pour des adultes et qui vivent simplement ce qu’ils ont à vivre. 
J’ai lu beaucoup trop de romances où les personnages sont brisés, compliqués, malades, ou déprimés, et même si j’adore les histoires un peu torturées, ça fait du bien de lire une histoire d’amour que pourrait vivre ma petite soeur ou encore la voisine d’à côté.
L’intrigue est plutôt simple mais j’ai adoré me demander tout au long du roman qui était le garçon qui lui écrivait chaque semaine et découvrir que c’était bien celui que j’espérai. 


C’est une romance qui peut convenir aux collégiens comme aux lycéens et qui réchauffe le coeur. Beaucoup d’amour SANS scène érotique c’est ce que je préfère personnellement !

« Javais sorti mon bouquin, mon stylo, ma feuille de papier, et M.Ortega avait commence son cours, quand mes yeux sattarderent sur les paroles de la chanson que javais ecrites sur le bureau, vendredi dernier et cest la que je decouvris une ligne gravee sous la mienne, par une main un peu hesitante. »



Avez-vous lu ce livre ? Vous fait-il envie ?